Jean-Michel BLANQUERMinistre de l'Education nationale

    Entre 1992 et 1994, Jean-Michel Blanquer est attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’université Panthéon Assas puis maître de conférences en droit public à Tours jusqu’en 1996 et professeur de droit public à l’Institut d’Etudes politiques de Lille. De 1996 à 1998, il est professeur à l’université de Lille II. En 1998, il est nommé directeur de l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique Latine (IHEAL) de l’université Paris Sorbonne III et y enseigne le droit constitutionnel, la théorie du droit et le droit communautaire ainsi qu’à l’IEP Paris. En 2004, il est nommé recteur de l’académie de Guyane pour deux ans. En 2006, il occupe le poste de directeur adjoint du cabinet du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, poste qu’il quitte le 21 mars 2007 pour devenir recteur de l’académie de Créteil. Le 23 décembre 2009, il devient le directeur général de l’enseignement scolaire (DGESCO) au ministère de l’Education Nationale. Depuis sa nomination au poste de ministre de l’Education Nationale en 2017, la première action de Jean-Michel Blanquer est de revenir sur une partie de la réforme du collège. Il a écrit et co-écrit de nombreux ouvrages dont les plus récents « L’école de la vie. Pour que chacun puisse réussir » (Odile Jacob, 2014), « L’École de demain : Propositions pour une Éducation nationale rénovée » (Odile Jacob, 2016).

    Pascale COSSART