Alain-Jacques VALLERONEpidémiologiste, membre de l’Académie des sciences

    Alain-Jacques Valleron est ancien élève de l’Ecole Polytechnique, titulaire d’une licence de mathématiques, d’un DEA de statistique et d’un Doctorat ès Sciences. Il a dirigé plusieurs unités de l’Inserm. En 2013, il a été élu Délégué de l’Académie des Sciences pour l’Information Scientifique et la communication de cette académie. Ses activités de recherche ont toujours été placées à l’intersection des sciences de l’information, de la santé et de la biomédecine. Il a travaillé à la modélisation du cycle cellulaire et de la cinétique des tumeurs malignes avec applications au traitement et à la prévention du cancer, puis s’est investi dans l’épidémiologie des maladies infectieuses, étant réputées vaincues à l’époque. C’est un passionné de l’observation épidémiologique s’appuyant sur les technologies de l’information. Ainsi, il a développé dès 1984 un système de surveillance épidémiologique et d’information – le premier du genre au monde – sur les épidémies permettant de réaliser en temps réel la collecte des informations, leur analyse, et leur rediffusion vers le public. Il a enfin modélisé les épidémies de diverses maladies infectieuses, notamment la grippe, le SIDA, l’hépatite C, le nouveau variant de la maladie de Creutzfeld Jakob. Il s’intéresse actuellement à l’analyse épidémiologique à « haut débit » des données environnementales dans le cadre de la recherche épidémiologique des causes gènes-environnement des maladies, en prenant comme prototype le diabète insulino-dépendant (type 1).
    Alain-Jacques Valleron a reçu le Grand Prix de la Fondation de la Recherche Médicale en 2005.

    Start typing and press Enter to search

    Alice ZaguryBenoist de SINETY