2021 – Débat #6 PRENDRE DES RISQUES, ENTREPRENDRE, POUR CHANGER ET RÉINVENTER NOS SOCIÉTÉS…

VENDREDI 19 NOVEMBRE 2021
de 11H à 12H30
BIBLIOTHÈQUE MAZARINE

Intervenants :

  • Bruno BONNELLEntrepreneur et député
    Bruno Bonnell est député (LREM) de la 6ème circonscription du Rhône (Villeurbanne) et multi-entrepreneur, spécialiste de la transformation numérique et robotique. Diplômé de l’École Supérieure de chimie, physique, électronique de Lyon, il est le cofondateur de la société Infogrames et ex-président des sociétés Infogrames puis Atari. Depuis 2007, il est à la tête de Robopolis, société spécialisée dans la robotique personnelle. Il a fondé deux sociétés spécialisées dans la robotique de service et un fonds d’investissement destiné à la robotique. Il fut également Président du Conseil d’Administration d’EM LYON BUSINESS SCHOOL.

 

  • Bernard DEVERTPrésident fondateur d’Habitat et humanisme
    Agent immobilier de 1973 à 1985, Bernard Devert poursuit parallèlement des études de théologie qui le mènent au sacerdoce, pour le diocèse de Lyon. Choisissant de mettre ses compétences professionnelles au profit des personnes mal logées, il fonde et dirige le mouvement Habitat et Humanisme afin de leur venir en aide. Il est ordonné prêtre en 1987. Il a également fondé le mouvement Pierre Angulaire qui vient en aide aux personnes en fin de vie. Membre du Haut comité pour le logement des personnes défavorisées, il est un acteur important de l’économie sociale et solidaire et a reçu le Prix de l’Entrepreneur social en 2016.

 

  • Olivier HABERDirecteur de la Seine musicale
    Diplômé de l’Université Paris Dauphine en 1997, Olivier Haber devient Directeur général de Crazy Horse Paris en 2006, puis directeur des opérations de l’Accor Hotels Arena. Aujourd’hui, il occupe le poste de directeur général de la Seine Musicale.

 

  • Julia SAMMUTPionnière du Fooding, directrice du restaurant Épicerie L’Idéal
    Ex-associée du guide du Fooding, Julia Sammut a été journaliste pendant quinze ans (Les Echos, le guide du Fooding, Grazia, Côté Sud), avant d’ouvrir son épicerie « L’idéal » en février 2016 dans le quartier de Noailles à Marseille. Son épicerie propose des produits frais, secs et surtout locaux.

 

  • Émilie SIDIQIANDirectrice générale de Salesforce France
    Emilie Sidiqian est Vice-Présidente Exécutive et Directrice Générale de Salesforce France depuis mai 2021. Elle a pour mission de poursuivre la forte croissance de Salesforce en France et d’accompagner la transformation numérique des entreprises françaises. Elle a à coeur de porter la culture et les valeurs de Salesforce à savoir : la confiance, l’innovation, la réussite des clients et l’égalité, en combinant performance économique et impact positif sur la société et environnement. Précédemment, Emilie Sidiqian occupait le poste de Senior Managing Director du Pôle « Technologies et Services » d’Accenture pour la France et le Benelux.

 

  • Elise THIBAULT-GONDRÉ Entrepreneure, fondatrice de Day One
    Originaire d’Orléans, Elise fait ses études de Commerce à Lille et aux USA. A l’obtention de son Master, elle se dirige vers une carrière en Finance en débutant chez Deloitte. Rapidement, elle se pose la question du « sens » et de l’impact de son travail et décide de ne pas effectuer un second stage en finance mais de se « rendre vraiment utile » au Népal. En 2015, elle part œuvrer pour la réinsertion des enfants des rues de Katmandou. Quelques mois après son arrivée, le 25 avril 2015, le pays est brutalement touché d’un des plus gros séisme de l’histoire. Quelques semaines plus tard, n’ayant plus « les compétences pour aider » (ni médecin, ni expert bâtiment), elle est rapatriée. Elise décide donc d’aider « à distance » et retourne dans le monde de la finance où elle enchaînera avec 5 ans de M&A (fusacq) et 2 ans de Private Equity en fonds d’investissement. Mais « aider à distance » ne lui suffit pas. Elle souhaite en faire son quotidien. Alors qu’elle détecte chez ses proches et collègues une montée en puissance de la « quête de sens » et du besoin « d’utilité » et en même temps un manque de « compétences » chez les associations, elle décide de tout quitter pour se lancer dans l’entrepreneuriat social et créer Day One, une plateforme qui permet à chacun de trouver son action solidaire en fonction de son temps, de ses compétences et de sa localisation. L’intermédiaire qui rend accessible l’engagement solidaire en entreprise et ce, même pour les PME territoriales !

 

Débat dirigé par :

  • Charles Puybasset  CEO fondateur de WeAreOne

 

Pour vous inscrire à ce débat :